Clubmotomarine.net
Bonjour et Bienvenue

Pour utiliser toute les fonctions du Forum vous pouvez soit vous connectez ou vous inscrire GRATUITEMENT sur le Forum

Vous pourrez alors profiter de tout les avantages d'un membre à part entière

OUI vous avez tout à y gagner de vous inscrire sur le Forum.
Clubmotomarine.net

SITE À BUT NON LUCRATIF POUR LES AMATEURS DE MOTOMARINE - JET BOAT - JET SKI
 
PortailPortail  AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
BIENVENU SUR CLUBMOTOMARINE.NET -- SITE DE MOTOMARINE JET BOAT JET SKI -- MESSAGERIE PRIVÉE -- RANDONNÉES ORGANISÉE -- SITE TOTALLEMENT GRATUIT AUCUN FRAIS CACHÉ

Partagez | 
 

 Les Québécois et l'anglais en général...

Aller en bas 

En tant que Québécois, vous maîtrisez l'anglais...
intégralement : parlé, lu, écrit...
36%
 36% [ 5 ]
parfaitement mais sans trop savoir l'écrire...
7%
 7% [ 1 ]
un petit peu, de quoi tenir une conversation courante...
43%
 43% [ 6 ]
à peine quelques mots de souvenirs scolaires...
14%
 14% [ 2 ]
pas du tout!!!
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 14
 

AuteurMessage
Pat-Sea-Doo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 5763
Age : 46
Localisation : Nice Côte d'Azur (France)
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Les Québécois et l'anglais en général...   Ven 18 Sep 2009 - 12:23

Bonsoir les amis...

Parfois lorsque l'on poste sur le forum, on mélange quelques mots d'anglais dans nos phrases, que ce soit vous les Québécois "pure souche" Laughing ou nous les français...de France... Laughing

Bon...C'est bien connu, les français sont nuls (ou presque... ) en langues étrangères... Laughing Laughing mais nous "maîtrisons" de plus en plus l'anglais... pale

Qu'en est-il de vos connaissances en général dans la "langue de Shakespeare"? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Baloo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 3709
Age : 58
Localisation : St-Hubert
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   Ven 18 Sep 2009 - 22:07

Mais quand même ont n'a pas le choix surtout avec nos voisins américain
Revenir en haut Aller en bas
Pat-Sea-Doo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 5763
Age : 46
Localisation : Nice Côte d'Azur (France)
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   Sam 19 Sep 2009 - 4:04

et oui je sais...Vous êtes encerclés d'anglophones!!! Laughing

Mais vous résistez tout de même assez bien à "l'invasion" de la langue anglaise!!!

Félicitations!!!
Revenir en haut Aller en bas
Baloo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 3709
Age : 58
Localisation : St-Hubert
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   Sam 19 Sep 2009 - 7:20

Charte de la langue française

La Charte de la langue française (aussi appelée la loi 101) est une loi définissant les droits linguistiques de tous les citoyens du Québec et faisant du français, la langue de la majorité, la langue officielle de l'État québécois. Cette loi fondamentale a valeur quasi-constitutionnelle aux côtés de la Charte des droits et libertés de la personne du Québec, qui lui est toutefois supérieure sur le plan de la hiérarchie des normes juridiques.

Proposée par le ministre du développement culturel Camille Laurin, la loi est adoptée à l'Assemblée nationale du Québec le 26 août 1977 par le premier gouvernement péquiste de René Lévesque. La loi survient trois ans après la loi sur la langue officielle (la loi 22), votée par le gouvernement Bourassa en juillet 1974. Avant cette date, le Québec était de facto[1] la seule province du Canada à pratiquer le bilinguisme anglais-français au niveau institutionnel.

Sommaire [masquer]
1 Historique
2 Objectifs
3 Titres
4 Dispositions
5 Minorités anglophone et autochtones
6 Contestations judiciaires
7 Notes et références
8 Lien externe



Historique [modifier]
Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !
En 1984, la Cour supérieure du Québec invalide les dispositions de la Charte qui obligent l'affichage unilingue français dans les commerces. Ce jugement sera confirmé en 1988 par la Cour suprême du Canada. Le gouvernement de Bourassa se voit donc obligé de déposer en urgence le projet de loi 178, modifiant la Charte de la langue française. Ce projet de loi utilise la clause nonobstant de la Charte canadienne des droits et libertés afin de confirmer l'obligation d'affichage unilingue français à l'extérieur, mais permet un affichage dans plusieurs langues à l'intérieur, si le français prédomine[2]. Ce projet de loi laissera insatisfaits autant les nationalistes québécois qui y voient un recul, que les anglophones et allophones du Québec qui constatent que le gouvernement réussit à déroger à la décision de la Cour suprême[3]. Trois ministres du gouvernement démissionneront quelques jours plus tard[4].


Objectifs [modifier]
La Charte dispose que l'Assemblée nationale est « résolue à faire du français la langue de l'État et de la Loi aussi bien que la langue normale et habituelle du travail, de l'enseignement, des communications, du commerce et des affaires ».

Le préambule dispose aussi que l'Assemblée nationale entend poursuivre cet objectif « dans un esprit de justice et d'ouverture, dans le respect des institutions de la communauté québécoise d'expression anglaise et celui des minorités ethniques, dont elle reconnaît l'apport précieux au développement du Québec ».

Finalement, le préambule dispose que l'Assemblée nationale « reconnaît aux Amérindiens et aux Inuit du Québec, descendants des premiers habitants du pays, le droit qu'ils ont de maintenir et de développer leur langue et culture d'origine. »


Titres [modifier]
Le titre I de la loi, qui contient neuf chapitres, déclare le français langue officielle de la législation, de la justice, de l'administration, des organismes parapublics, du travail, du commerce et des affaires et de l'enseignement. Le chapitre II définit cinq droits linguistiques fondamentaux des Québécois :

Le droit de chaque personne que toutes les branches du gouvernement, les ordres professionnels, les associations d'employés et les entreprises établis au Québec communiquent avec elle en français.
Le droit de chaque personne de parler français dans les assemblées délibérantes.
Le droit des travailleurs d'exercer leurs activités en français.
Le droit des consommateurs d'être informés et servis en français.
Le droit des personnes admissibles à l'enseignement au Québec de recevoir leur enseignement en français.
Le Titre II traite de l'officialisation linguistique, de la toponymie et de la francisation de l'administration civile et des entreprises.

Le Titre III établit l'Office québécois de la langue française, définit sa mission, ses pouvoirs et son organisation.

Le Titre IV établit le Conseil supérieur de la langue française.

Les Titres V et VI définissent les dispositions et les sanctions pénales de même que diverses dispositions transitoires.


Dispositions [modifier]
Afin de réaliser l'objectif de faire du français la langue normale et habituelle du Québec, la Charte contient certaines dispositions centrales tout en prévoyant les pouvoirs de réglementation afférents. L'Office québécois de la langue française est l'organisme gouvernemental responsable de voir à l'application de la Charte.

Par la loi, la Charte fait du français la seule langue de communication officielle de l'État québécois et des entreprises qui font des affaires au Québec. Ce faisant, la loi oblige le Gouvernement du Québec, toutes les organisations parapubliques et toutes les entreprises à communiquer principalement en français avec les citoyens du Québec. À ce jour, la langue française est effectivement la langue du gouvernement et de l'administration publique; cependant, il ne peut en être dit autant de tout le secteur privé. Malgré le succès des programmes de francisation imposés aux entreprises de plus de 50 employés dans les années 1980, l'anglais prend encore une place énorme dans la vie de nombreux travailleurs québécois. Les années 1990 ont vu réapparaître le bilinguisme au travail et même l'usage exclusif de l'anglais dans plusieurs nouveaux secteurs économiques qui n'existaient pas auparavant au Québec, comme par exemple l'industrie de la haute technologie.


Minorités anglophone et autochtones [modifier]
Au moment de l'élaboration de la Charte, le législateur québécois devait tenir compte de garanties constitutionnelles et des droits historiques déjà reconnus à la minorité anglophone de même qu'aux peuples autochtones. Conformément à cet encadrement constitutionnel, la Charte inclut plusieurs garanties quant à l'utilisation de langues autres que le français par les Québécois. Par exemple, la loi dispose que :

Les lois sont publiées en version anglaise en plus de la version française, les deux textes étant reconnus officiels;
Les personnes peuvent s'adresser aux tribunaux en anglais ;
Les jugements rendus par les tribunaux sont disponibles dans la langue officielle ou en anglais sur demande d'une des parties ;
La Charte de la langue française ne s'applique pas aux réserves indiennes.

Contestations judiciaires [modifier]
La première version de la loi 101 fut l'objet d'une controverse quant à la réglementation de l'affichage commercial, qui imposait alors l'unilinguisme français sur les enseignes extérieures. À la suite d'un jugement de la Cour suprême du Canada, cette réglementation fut modifiée par les libéraux en 1988 (voir section Historique). Les enseignes peuvent aujourd'hui être en n'importe quelle langue, à condition que le français soit prédominant (dans la pratique ceci veut dire que le texte en français doit être sensiblement plus grand que le texte dans une autre langue).

La réglementation de l'affichage publicitaire détourne parfois l'attention du public des autres parties tout aussi importantes de la loi, notamment celles qui régissent la langue de l'enseignement. Ces dernières dispositions ont eu un grand impact social en faisant en sorte que la très grande majorité des immigrants, jusqu'alors acculturés dans la langue anglaise, sont aujourd'hui scolarisés en français.
Revenir en haut Aller en bas
Pat-Sea-Doo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 5763
Age : 46
Localisation : Nice Côte d'Azur (France)
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   Sam 19 Sep 2009 - 8:12

Merci pour ces précisions Baloo...

Je ne connaissais pas cette charte... cheers

comment tu vois l'évolution de la langue dans les 20 ou 30 ans à venir? Rolling Eyes

Le français va t-il disparaître au profit de l'anglais? Shocked

ça serait dommage car le Québec perdrait une partie de sa spécificité et de son identité...
Revenir en haut Aller en bas
Jeepster
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 3655
Age : 45
Localisation : Là ou il y a un moteur...!
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   Sam 19 Sep 2009 - 11:05

Selon moi la langue française est en position assez précaire au Québec, et d'après-moi la mondialisation ne va pas aider, lorsqu'il faut échanger verbalement avec d'autres pays, d'autres cultures, ou encore d'autres spécialisation professionelles, les échanges se produisent toujours en anglais , pas le choix étant la langue Internationale.

Or ceci couplé a l'immigration au Québec qui très souvent boude la langue française....ça donne un coup dur a nos racines et patrimoine....j'espère que cela ne va pas disparaitre totalement ce serait bien triste.
Revenir en haut Aller en bas
Pat-Sea-Doo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 5763
Age : 46
Localisation : Nice Côte d'Azur (France)
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   Sam 19 Sep 2009 - 11:15

C'est ce que je pense moi aussi Jeepster... Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Popo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 1175
Age : 50
Localisation : Saint-Jérôme
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Mi-Figue, mi-raisin   Lun 28 Sep 2009 - 0:42

Salut Pat,

En général, le français semble en perte de vitesse sur l'Île de Montréal. Avant, il y avait juste le West Island, Westmount et le bas de la ville où il fallait sortir notre anglais. Là, ça se corse...

Les Francos de souche vivent de plus en plus en banlieue. Je ne sais pas vraiment ce que l'avenir nous réserve, mais j'aimerais bien que les gouvernements acceptent, à compétence égale, des travailleurs qui parlent notre langue. Il y a bien une entente de mobilité de la main-d'oeuvre qui vient d'être signée avec la France (Plusieurs médecins veulent s'en prévaloir pour venir ici), mais disons que les immigrants préfèrent souvent s'établir hors-Québec pour ne pas avoir à apprendre notre si belle langue de Molière. Ça me choque comme situation.

Pour avoir vécu 15 ans au Nouveau-Brunswick, en milieu francophone minoritaire, j'espère que l'assimilation ne se fera pas aussi rapidement que dans le Sud-Est, à Moncton. Faut se lever et combattre. Y'en a marre des fois. Pourtant, je suis très bons en anglais, mais je déteste me faire aborder en anglais en région (québécoises). Sauf que si je vais à Toronto ou aux States, hors-Québec, je ne serais pas assez cave pour ne pas leur parler dans leur langue.

Merci à Baloo pour avoir sorti la charte de la langue française. Il y a souvent du laxisme. de la part des autorités, dans l'application de la loi 101.

En bref, il faut demeurer vigilant. Po :o
Revenir en haut Aller en bas
Popo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 1175
Age : 50
Localisation : Saint-Jérôme
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Et puis...   Lun 28 Sep 2009 - 1:10

Tant qu'à y être:

Notre joual (jargon) ne me semble pas pire que les autres dialectes ou régionalismes du français. Que ce soit le chiac acadien (mélange fran-glais), le slang des ontariens ou autres, il faut juste se surveiller un peu.

J'avais un prof à l'Université de Moncton, la Parisienne Claude-Isabelle Bossy pour ne pas la nommer, qui me faisait dresser les cheveux sur la tête.

Quand je parlais des «commandites sportives», elle me reprenait en disant les «sponsors sportifs», prononcé à la française.

Quand je parlais de «club-école» ou filiale du Canadien à Fredericton, elle me reprenait en parlant de «Nursery» du grand club...

Je pense que l'anglicisation est mondiale. Même pour ceux qui parlent l'argot parisien... ou qui s'anglicise sans faire gare.

Po
Revenir en haut Aller en bas
CanLuke
Membre Cool
Membre Cool
avatar

Masculin Messages : 52
Age : 49
Localisation : Moi: Longueuil, motomarine: à Valcourt
Date d'inscription : 05/06/2009

MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   Lun 28 Sep 2009 - 2:48

.

Selon moi, la langue française est en voie de disparition partout sur la planète et la raison est que nous acceptons peu à peu son sort.

Pourquoi accepter? Parce qu'on ne fait plus aucun effort pour la préserver. Ca fait même "plus cool" d'accepter les mots anglais­.

Dans les années 70, on effaçait à la peinture le mot STOP sur nos panneaux de signalisation et aujourd'hui, les gens utilisent le terme "Stopper" plutôt qu' "Arrêter" On a fait plus que de défendre notre langue, on la renie de plus en plus...

Même chose pour les mots week-end, shopping, fashion, glamour, offshore, tchat, news" ou autres. [url]http://www.google.ca/search?hl=fr&q=%22Derni%C3%A8res+news%22&btnG=Rechercher&meta=[/url] J'ai même entendu le mot "le cooking" pour "la cuisine".

Je suis donc porté à accuser les Français qui nous "imposent " de plus en plus ces nouveaux termes en les entendant dans les traductions de séries télé, de films, magazines http://www.clindoeil.ca/ qu'on essaie de vendre aux français ou dans les "news", surtout TVA et Radio-Canada/RDI. Plus on les entends, plus on adopte les mots sans réagir.

Et de plus la directrice - de nationalité française - des musées nature de Montréal nous impose le terme "Muséums Nature de Montréal" pour le Biodôme et l'insectarium depuis 4 ans...

Mais, comme j'ai déja entendu quelque part. Nous, québécois, ne sommes pas mieux.
Par exemple: Les français "stationnent leurs voitures dans les parkings" et les québecois "se parkent dans les stationnements".

On accepte quelques mots, puis des phrases et finalement des conversations autour de nous et voici finalement ce qui en résulte.

.
Revenir en haut Aller en bas
Pat-Sea-Doo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 5763
Age : 46
Localisation : Nice Côte d'Azur (France)
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   Lun 28 Sep 2009 - 13:33

Tu as parfaitement résumé la situation CanLuke... 8)

Je pense que le problème vient autant de...France Shocked que de chez vous, mais vous, vous avez l'excuse d'être "encerclés" par les anglophones... Rolling Eyes

Il est clair que les séries télé américaines dont nous sommes friands en europe n'ont rien arrangé, de même que la mondialisation galopante à laquelle nous assistons depuis maintenant quelques paires d'années...

La facilité voudrait que l'on se laisse aller dans la vague "anglophonisante" et ceci est valable pour vous comme pour nous...

Malheureusement ni vous mes amis, ni moi de France n'y pouvons rien...Quoique... Sad

Selon vous est-ce que le Québec n'y perdrait pas quelque peu son identité? pale

Personnellement celà vous gênerait-il de ne plus parler que dans la langue de Shakespeare? affraid

De nos jours, le français est parlé par environ 150 millions de personnes dans le monde mais il est clair que ce n'est plus la langue "colonisante" depuis pas mal de temps déjà... No

En ce qui nous concerne ici, c'est notre langue "maternelle" ou plutôt originelle donc je ne la vois pas disparaitre de notre pays, du moins pas dans les quelques décennies à venir... scratch

Mais ça me ferait quelque chose, et même de la peine de voir un jour au journal télé un communiqué d'une télé québécoise annonçant la disparition officielle du français dans la constitution au profit de l'Anglais... Shocked Shocked

Avec comme conséquence quelques "anciens" qui essaient encore de parler entre eux un peu comme certains habitants de Louisiane...

Faut-il lancer un référendum sur le sujet?

Bon...ça y est...J'arrête de noircir le tableau!!! Laughing Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Popo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 1175
Age : 50
Localisation : Saint-Jérôme
Date d'inscription : 20/09/2009

MessageSujet: Oups   Mar 29 Sep 2009 - 0:11

Moi,

Ça me dérange de voir les plus vieux Cajuns de la Louisianne parler du bon vieux temps. Mais au Québec, on est loin d'être aussi assimilés que cela.

Je ne vois pas comment on pourrait tout d'un coup s'angliciser totalement. Les Canadiens anglais ont eux une peur grandissante de la culture américaine. Ils ont juste à changer de chaîne pour suivre un téléromans Made in US. Le CTRC force d'ailleurs la note pour que les diffuseurs anglo-canadiens maintiennent un ratio nettement plus haut pour les productions télévisuelles canadiennes.

Au Québec, il y a la barrière naturelle de la langue. On est pas branché 24h sur 24h sur les Amerks. Personnellement, quelques minutes sur CNN si ça brasse vraiment, mais on a la diversité de canaux que l'on veut en français.
Revenir en haut Aller en bas
Pat-Sea-Doo
Membre V.I.P.
Membre V.I.P.
avatar

Masculin Messages : 5763
Age : 46
Localisation : Nice Côte d'Azur (France)
Date d'inscription : 04/07/2009

MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   Mar 29 Sep 2009 - 1:39

C'est plutôt rassurant... 8)

Le Canada en général doit rester...Canadien Laughing même si l'Amérique est notre amie et alliée à nos pays respectifs...
Revenir en haut Aller en bas
Le Pirate
Super Actif
Super Actif
avatar

Masculin Messages : 164
Age : 60
Localisation : Lac-Aux-Sables
Date d'inscription : 18/03/2014

MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   Lun 24 Mar 2014 - 21:50

Intégralement parlé, lu, écrit
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Québécois et l'anglais en général...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Québécois et l'anglais en général...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ANG] La chute du modèle économique des clubs anglais ?
» Gypsy MVP site en anglais
» 91, Arcizan, pur sang anglais, est parti...
» Le Niçois --->Préparation 10km Promenade des Anglais
» Le lexique de la pêche. anglais- français.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Clubmotomarine.net :: Sondages-
Sauter vers: